Lidderbuch

G05 - Le Lundi les patates

Les temps sont durs,
faut pas rêver,
faut s'serrer la ceinture,
faut pas crever,
moi, j'ai choisi une femme,
qui n'sait pas cuisiner,
et toute la vie elle va me faire bouffer.

Lundi, des patates,
mardi, des patates,
mercredi, des patates,
jeudi, des patates,
vendredi, des patates,
samedi, des patates aussi,
et le dimanche, le jour du Seigneur,
chez nous, on mange,
des patates au beurre.

Moi, je finirai jardinier,
en l'an 2000, on m'appellera Parmentier,
même la nuit, je rêve de steak haché,
mais apparemment chez nous,
y a pas de boucher.

Lundi, des patates,
mardi, des patates,
mercredi, des patates,
jeudi, des patates,
vendredi, des patates,
samedi, des patates aussi,
et le dimanche, le jour du Seigneur,
chez nous, on mange,
des patates au beurre.

Ô Don Camilo,
avec un petit morceau de pain,
et un canon de rouge,
donne-nous aujourd'hui,
notre patate au beurre.

Lundi, des patates,
mardi, des patates,
mercredi, des patates,
jeudi, des patates,
vendredi, des patates,
samedi, des patates aussi,
et le dimanche, le jour du Seigneur,
chez nous, on mange,
des patates au beurre.

Les temps sont durs,
faut pas rêver,
y a que les pommiers pour nous sauver,
avant de les maudire,
qu'ils veuillent se réveiller,
je sens bien que ça va nous arriver,
pour de vrai.

Lundi, des patates,
mardi, des patates,
mercredi, des patates,
jeudi, des patates,
vendredi, des patates,
samedi, des patates aussi,
et le dimanche, le jour du Seigneur,
chez nous, on mange,
des patates au beurre.


Lidderbuch als PDF Extended Versioun mat nach mei Lidder

All Lidder am Iwwerbléck

Traditionell

Cercle

REEL

Student

Lëtzebuergesch

Däitsch

Franséisch

Englesch

Neiegkeeten vu Studenten fir Studenten

Abonnéier den ACEL Newsletter. Du kanns dech zu all Moment ausdroen.



Mat klick op "Fäerdeg" bestätegs du, dass du mat eisen Datenschutzerklärungen averstanen bass an mir dir Mailen schécken dierfen bis du dech erëm vum Newsletter ofmells.